CLAY FRONT - FR - 2017

> Nederlands  > English   > Deutsch

Clay Front est une oeuvre d’art contemporaine consistant en 10 sculptures qui se dispersent dans l’espace. En 10 endroits différents de la ligne de front flamande de la Grande Guerre, Griet Dobbels a prélevé de l’argile. L’histoire est à déchiffrer dans cette argile. Des milliers de soldats n’ont jamais été retrouvés. Leurs corps sont piégés par la terre. L’idée que tant d’êtres humains venus du monde entier gisent dans le sol du Saillant d’Ypres semble inimaginable. ‘Tu es poussière et tu retourneras en poussière’ prend ici tout son sens, tant littéral que poétique et même cynique. En même temps, la pesanteur de la guerre est en contraste flagrant avec la légèreté et la quotidienneté de l’existence. Griet Dobbels explore dans son oeuvre les frontières entre ces extrêmes: grandeur et insignifiance, fugacité et intemporalité, beauté et monstruosité. Dans Clay Front, elle passe de la lourdeur de la terre à la légèreté d’un banal objet d’usage courant. L’être humain absorbé par l’argile flamande prend la forme d’un service de table. Un service qui évoque les mères, les épouses, menant leur propre combat à l’arrière. Les 10 services sont disposés sur des sculptures en bois tendre de différentes hauteurs.  Chaque socle est surmonté d’une pierre naturelle, dans laquelle sont gravées les coordonnées d’un des dix lieux de prélèvement. Cette oeuvre est le symbole de toutes les guerres, passées et présentes.  Une métaphore de la vie et de la mort. Une ode à celles et ceux qui restent à l’arrière. Un hommage aux soldats portés disparus, qui ne rentrent jamais chez eux. Victimes de l’impérialisme. Cette oeuvre nous appelle à la vigilance. 

Clay Front Homecoming est une nouvelle étape de Clay Front. Depuis le début de Clay Front, Griet Dobbels rêvait de rapatrier l’argile dans les pays d’origine des soldats manquants. Ils sont venus du monde entier. Maintenant, ils rentrent enfin à la maison. Grâce à la collaboration du Musée In Flanders Fields à Ypres, Griet Dobbels a reçu une liste de 9770 soldats portés disparus sur ses dix lieux de prélèvement. Cette liste ne reprend pas leurs noms, mais seulement les endroits de leur naissance et de leur mort. Et elle est loin d’être complète, car les recherches continuent. De cette démarche est issue une nouvelle installation intitulée Clay Front Homecoming. L’argile retourne aux lieux de naissance des soldats disparus sous la forme de petits pots en terre cuite. Les pots sont scellés, emballés et expédiés par colis postal avec certificat joint. Ils constituent autant de présents aux villes et localités d’origine: de Weingarten (Allemagne) à Mers El Hadjadj (Algérie), en passant par Auckland (Nouvelle-Zélande) et Woubrechtegem (Belgique).